[News lotro-europe] Journal du développeur - Festival de Yule 2010

Aller en bas

[News lotro-europe] Journal du développeur - Festival de Yule 2010

Message  Lijrohir le Mer 15 Déc - 13:14

Source : http://community.lotro-europe.com/news.php?id=10950&type=Dev%20Diaries


Journal du développeur - Festival de Yule 2010



Phase I - Planification

La première phase de planification du festival de Yule a été la plus difficile que je n'ai jamais rencontrée. Les contraintes de temps imposées pour la production des festivals sont très serrées pour le SdAO, et la date de sortie est généralement très proche. Les festivals requièrent quatre mises à jour complètes par an ; à moi de me débrouiller pour organiser le travail, planifier et créer les planches, etc. Parfois, nos mises à jour ne fonctionnent pas comme prévu ; les plannings ne sont pas forcément axés sur les festivals, ce qui fait que ceux-ci doivent être planifiés en fonction du temps qu'il nous reste pour les développer.

Pour cette mise à jour, je travaillais simultanément sur la zone de départ d'Ered Luin et sur le festival de Yule, avec un planning déjà chargé. la zone de départ d'Ered Luin était ma priorité, et j'ai dû revoir mes ambitions à la baisse pour le festival afin de pouvoir tout faire. Ce n'était pas un gros problème, car le festival de Yule possédait déjà le combat dans le bar, qui avait était bien reçu l'an passé. (Oh, au fait, le combat dans le bar revient cette année ! Il ne fait pas partie du festival, mais il fera de nouveau son apparition très bientôt) L'objectif ? Pas de nouveaux événements. Ce que nous appelons évènements, ce sont les choses comme les courses d'ivrognes, le labyrinthe végétal, les musaraignes, la Caverne hantée... Des mini-jeux, en quelque sorte. On se dit toujours que ça a l'air simple, mais finalement, les événements requièrent énormément de temps, de technique et une quantité de travail hallucinante.

Le plus dur ici a été de concevoir quelque chose de nouveau sans qu'il s'agisse d'un événement en tant que tel. Un vrai cauchemar. Avant de venir travailler pour Turbine, il m'était déjà arrivé d'être en panne d'inspiration pendant près de deux ans. Pour éviter que cela ne se reproduise, mon chef de projet, toujours génial, a organisé des brainstormings avec les autres membres de l'équipe. C'est Jeff Libby (alias Made of Lions) qui a eu l'idée de créer une mini-région pour Yule. C'était l'Idée dont j'avais besoin !

Cela voulait dire qu'on pouvait mettre de la neige où on voulait et créer des quêtes, qui sont à la base de n'importe quel jeu multijoueur en ligne. Croyez-moi, il est plus simple de créer ce type de contenu que de concevoir un mini-jeu. Facile ! Les doigts dans le nez ! Parfait ! Et en même temps, nous avons appris que pour la première fois depuis que j'avais commencé à travaillé avec l'équipe de contenu, un autre concepteur qui travaillait sur un autre projet avait un peu de temps et allait m'aider en ajoutant quelque chose au festival de Yule.

Paul « Rhidden » avait plein d'idées complètement dingues, et en plus il avait toutes les compétences requises pour les mettre en œuvre. Avec le combat dans les bars, le projet ambitieux de Rhidden, et cette nouvelle région de quêtes spéciales pour le festival, j'étais absolument certaine que le festival de Yule serait parfait.

Phase II - Développement

Évidemment, j'aurais dû me douter que tout ne se passerait pas exactement comme prévu. C'est inévitable, apparemment. Je me demande bien pourquoi ! Le temps passait à une vitesse folle, le travail sur Ered Luin me demandait beaucoup d'énergie, mais j'ai dû m'atteler à la création de la nouvelle mini-région, la ville d'Hibernaville nichée dans une vallée appelée Rivegel.

Vous voulez que je vous dise ? Créer du contenu, c'est toujours difficile. Même s'il s'agit d'une petite région. Je suis quelqu'un de très perfectionniste, et j'ai horreur des quêtes qui ne présente pas beaucoup d'intérêt. Je ne dis pas que je réussis tout ce que j'entreprends, mais je fais toujours de mon mieux. Très vite, pour le développement d'Hibernaville, j'ai eu l'impression que le contenu n'était pas intéressant. J'ai eu peur de créer un nouvel Othrikar ou un nouveau Combe, ce qui fait que je me suis mise à penser... à des événements ! Les événements que je voulais absolument éviter au début.

Dans cette section, je vais vous parler des différents éléments de contenu créés pour Hibernaville :

Le combat de boules de neige
C'est le combat de boules de neige que j'ai imaginé en premier. C'était quelque chose de simple, et je me suis dit que ce serait amusant. La bataille de boules de neige permettra de remplir cette grande région et de donner aux joueurs une raison de traîner un peu une fois leurs quêtes quotidiennes terminées. En outre, ceci représente une alternative pour acquérir des jetons d'échange et améliorer les prouesses à Rivegel.

J'ai toutefois connu un certain nombre de problèmes logistiques. Pendant la mise en œuvre de l'événement, nous n'avons pas pu tester le combat de boules de neige. Nous avons vérifié que les compétences fonctionnaient comme prévu, mais nous n'avons pas pu aller plus loin. Sur nos ordinateurs, nous sommes généralement limités à deux clients, ce qui fait qu'il est très difficile d'évaluer un événement de ce type. C'est notre équipe d'AQ qui nous a aidé ainsi que les rapports issus de la bêta. Nos testeurs AQ ont fait en sorte que cet événement soit bien testé pour nous permettre de l'améliorer au maximum avant sa sortie.

Le concours de nourriture
Tout à coup, je me suis dit qu'une bataille de boules de neige, un théâtre et quelques quêtes standard ne suffiraient pas pour faire de cette zone un véritable festival, et c'est là que j'ai imaginé le concours de nourriture. J'avais tellement de travail à ce stade que je commençais à devenir cinglée. Le concours de nourriture a été imaginé dans la même veine que les quêtes de la Confrérie de la cervoise et de la Ligue des Tavernes.

Monde et graphismes
C'est Ross « Iceman » Glover qui a conçu ce monde. Notre responsable graphique a imaginé un festival hivernal absolument magnifique. J'ai passé pas mal de temps à me battre avec Ross ; on voulait tous les deux plus d'espace, et on était en même temps occupés à mettre en œuvre les nouveaux éléments et à corriger les bugs !
Vous comprendrez mieux ce que je veux dire en voyant des images... Une fois encore, je tire mon chapeau à Ross et à l'équipe graphique pour la création d'une atmosphère de festival aussi somptueuse que captivante.







Assurance qualité
Cela fait un certain temps que l'équipe de développement travaille en étroite collaboration avec l'équipe d'assurance qualité, mais c'est la première fois que j'en parle dans un journal de développement. Quand je pense aux diverses contributions de mes collègues, généralement, je regarde la zone créée, et je me remémore qui a fait quoi. Et jusqu'à présent, j'ai totalement oublié l'une des contributions les plus importantes, qui est l'ABSENCE de bugs. Il y a toujours quelques bugs qui passent entre les mailles du filet, parce que l'erreur est humaine, mais l'équipe d'AQ fait vraiment du bon travail et les gros problèmes sont toujours repérés bien avant la sortie du produit final.

La représentante de l'AQ avec qui je travaille le plus actuellement s'appelle Mara, et Mara est géniale. Elle travaille sur les festivals depuis... des siècles. Et croyez-moi, ce n'est pas un travail facile. Les festivals sont extrêmement durs à tester (et je sais de quoi je parle, j'ai été testeuse). Le concept du festival est un concept à part, car sinon, les quêtes n'auraient aucun intérêt. Mara est toujours la première à remarquer les petits problèmes ça et là, et toujours prête à tout explorer à fond. Si en jouant au jeu vous remarquez quelque chose qui cloche, dites-vous que l'équipe d'AQ a probablement consigné 20 bugs à ce sujet et nous a obligé à tous les résoudre !

L'histoire d'Hibernaville
Personnellement, je pense que sans conflit, il n'y a pas d'histoire. Et je pense aussi que toutes les régions de LOTRO doivent avoir une histoire. Je n'avais pas vraiment pensé à ça quand j'ai accepté de créer une région. Je pensais que tout allait fonctionner sans aucun problème, comme pour les autres régions sur lesquelles j'avais travaillé. Le seul hic, c'est que j'avais oublié à quel point les histoires qui avaient été créées avaient joué un rôle important dans ces régions, et que c'était ces histoires justement qui avaient fait que tout s'était aussi bien passé.

C'est donc quand j'ai commencé à travailler sur la région du festival que je me suis rendu compte qu'il fallait que j'imagine une histoire qui plairait aux joueurs. Et je me suis aussi rendu compte que je n'avais encore jamais créé un festival avec une vraie histoire. J'ai déjà créé des contextes pour des événements, mais pas de vraies histoires. Cette fois, il allait falloir voir un peu plus loin que des musaraignes qui attaquent un jardin.
Inspiration
Comme toujours, j'ai commencé par m'inspirer des livres de Tolkien. Je repense à mes chapitres préférés, mes personnages préférés, mes endroits préférés... Le fait de travailler avec des gens qui connaissent bien Tolkien (et de consulter régulièrement les forums du jeu) m'a permis de découvrir diverses manières de voir les thèmes présents dans Le Seigneur des Anneaux. Certaines personnes voient l'histoire de façon très manichéenne, les bons contre les méchants, ce qui n'est généralement pas le cas dans le jeu. Bien que l'Ennemi dans le Seigneur des Anneaux soit sans conteste maléfique, j'ai toujours eu l'impression que ce n'était pas si simple que ça, car sinon les forces du bien n'auraient pas pu survivre. Il y a très peu de solidarité dans l'histoire, et énormément d'obstacles dans les deux camps. Mais il y a beaucoup de personnages que l'on aime malgré leurs défauts. Aucun des héros n'est totalement pur, mais ils sont tous extrêmement bons.

La Terre du Milieu connaît des problèmes ordinaires, entre les hobbits cupides (les Sacquet de Besace), les voisins un peu trop curieux et les gens mesquins comme M. Rouquin qui peuvent gâcher une soirée agréable au Lierre Touffu avec leurs vilains commérages...

Sans oublier bien sûr Bill Fougeron et les suderons tombés sous l'influence du mal. Malheureusement, tous ces personnages désagréables existeraient même si Sauron n'était pas là. Ce sont des gens qui rendent la vie un peu plus difficile, mais ils ne sont pas mauvais au point d'être tués par des héros. Un héros qui tue quelqu'un parce qu'il est désagréable n'est pas un vrai héros. Au début, Frodon était persuadé que Bilbon aurait dû tuer Gollum quand il en avait l'occasion, mais dans les faits, il s'est rendu compte qu'il était plein de compassion.

C'est de tous ces éléments que je me suis inspirée pour créer Hibernaville. Je me suis également inspirée de la saison des fêtes. Stress, espoir de paix dans le monde, opérations caritatives, égoïsme, cruauté... tout cela représentait les fêtes et le festival de Yule était le décor idéal.

Ces deux thèmes sont à la base d'Hibernaville. Dans cette ville, le maire est un personnage cupide qui n'hésite pas à profiter d'autrui pour se faire de l'argent. Le festival organisé dans sa ville est somptueux, et pour lui, c'est l'occasion de faire du profit, tout simplement. Il se moque totalement des véritables problèmes de sa ville.

Mais le joueur qui arrive à Hibernaville pour le festival a des attentes différentes. Il aura du mal à ignorer tous les problèmes qu'il va rencontrer. (C'est ce que j'espère, en tout cas... mais c'est vous qui décidez !) Au cours de ce festival de Yule, c'est vous qui choisissez votre expérience et qui définissez le rôle de votre personnage. C'est quelque chose qui n'avait pas été beaucoup fait jusqu'à présent dans le SdAO.

Personnages
Je vous ai parlé du maire, mais ce n'est pas la première personne que vous allez rencontrer. C'est Albert Yule, le crieur de rue, qui va vous faire découvrir Hibernaville. Il joue le rôle de narrateur.



Le maire et sa femme sont des personnages désagréables. Tout ce qui les intéresse, c'est le profit et le confort des clients. Parce qu'un client content, c'est plus d'argent pour eux, bien sûr !
http://www.codemasters.com/images/microsites/lotro/yule10.jpg" alt="" />




Le gardien de la ville n'est pas méchant, mais il respecte toujours les lois mises en place par le maire, ce qui fait qu'il doit souvent accomplir des tâches tout sauf agréables.



Et bien sûr, il n'y aurait pas de festival sans tous ces gens prêts à travailler dur et à accomplir les corvées requises. Je me mettrais dans cette catégorie, je crois ! (La catégorie des travailleurs, pas des fainéants.)
http://www.codemasters.com/images/microsites/lotro/yule16.jpg" alt="" />

Et puis il y a les gens bien. Ils auront beaucoup d'obstacles à surmonter, mais c'est toujours ainsi.



J'espère que vous vous plairez à Hibernaville si vous choisissez de vous y rendre pour le festival. Il y a de nombreuses décisions à prendre, des titres à gagner, des endroits à voir, des gens à découvrir... toutes sortes de gens. Vous y trouverez une nouvelle monture, une nouvelle cape et tout un tas de nouvelles tenues. Sans oublier les bonhommes de neige, bien sûr !

_________________________________________________
Administrateur du forum
Officier Lijrohir - ménestrel - elfe - cercle 65
Lijrod - chasseur - homme - cercle 65
Lijric - cambrioleur - hobbit - cercle 53


"Ils ne savaient pas que c'était impossible, alors ils l'ont fait" Mark Twain
Lijrohir
Lijrohir
Lieutenant de la Lune
Lieutenant de la Lune

Messages : 781
Date d'inscription : 15/10/2010
Age : 32

http://enfantsdelalune.pro-forum.fr

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum